3-6 October 2017
Roscoff
Europe/Paris timezone
Les journées accélérateurs 2017 auront lieu du 3 au 6 octobre.

Codes et techniques pour la modélisation numérique dans le project EuPRAXIA

5 Oct 2017, 09:30
15m
Roscoff

Roscoff

Speaker

Francesco Massimo (LOA)

Résumé (moins de 1100 charactères)

F. Massimo [1], A. F. Lifschitz [1], V. Malka [1,2]

[1] Laboratoire d’Optique Appliquée, ENSTA ParisTech - CNRS UMR 7639, École Polytechnique, Université Paris-Saclay, 828 Boulevard des Maréchaux - 9172, Palaiseau Cedex, France
[2] Department of Physics and Complex Systems, Weizmann Institute of Science, Rehovot, 76100, Israel

  • Résumé:
    La simulation numérique joue un rôle clé dans l'étude de l'accélération plasma, pour mieux comprendre les résultats expérimentaux et pour dessiner des nouvelles expériences. Une description cinétique est nécéssaire pour étudier les échelles et les phénomènes d'interêt pour l'accélération plasma à hautes énergies. Les outils les plus efficaces pour cette description sont les codes 'Particle In Cell' (PIC), qui résolvent le système couplé des équations de Maxwell et de l'équation de Vlasov. La distribution des particules dans l'espace de phases est échantillonnée par des macro-particules et les champs électromagnétiques sont calculés sur une grille numérique. Les concepts à la base des codes PIC sont brièvement revus, en mettant l'accent sur les techniques et les approximations utilisés pour réduire les temps des calculs, par example l'approximation quasi-statique, la simulation dans le 'boosted frame', la decomposition en modes azimutaux ou la description hybride cinétique-fluide. Finalement, les codes PIC utilisé pour le project EuPRAXIA (European Plasma Research Accelerator with eXcellence In Applications), qui utilisent les caractéristiques décrites, sont présentés, ainsi que des examples de leurs applications.

Primary author

Presentation Materials

Your browser is out of date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×