Séminaires généraux

Comprendre et prédire les réformes de l’enseignement supérieur et de la recherche à partir des fondements du néolibéralisme et de la théorie du Capital Humain

by Bruno Andreotti (Laboratoire de Physique de l’ENS, Université de Paris)

Europe/Paris
200/Rdc-Auditorium - Auditorium P. Lehmann (IJCLab)

200/Rdc-Auditorium - Auditorium P. Lehmann

IJCLab

250
Show room on map
Description

Depuis leur élaboration théorique par Aghion et Cohen en 2004, les réformes de l'Université et de la recherche se sont succédé de manière ininterrompue, avec un découpage qui empêche leur lisibilité immédiate. Pourtant, dès que l'on prend connaissance de la théorie du Capital Humain de Schultz et Becker (deux prix de la banque de Suède), dès que l'on reconstitue ce qu'est le néolibéralisme dans sa complexité (simultanément une philosophie politique théorisée autour de la Seconde Guerre mondiale, un mouvement social-historique amorcé au tournant des années 1980 et une modalité de gouvernement), on devient à même de comprendre les logiques sous-jacentes aux réformes en cours, d'anticiper le contenu de la loi de programmation pluriannuelle pour la recherche à venir, et de prédire les dernières réformes à venir pour une transformation complète du système.

Je m'attacherai dans cette intervention, à éclaircir ces concepts nécessaires à comprendre dans quel temps nous vivons.